En cette période estivale, SPF est un sigle que l’on rencontre partout dans les rayons de cosmétiques. Si on a tous bien compris qu’il s’agit de quelque chose lié à la protection solaire, on est nombreux à ne pas savoir exactement :

quelles sont ses propriétés et comment fonctionne sa classification.

 

Voici quelques précisions pour y voir plus clair sur cette mention un peu abstraite.

IP, SPF OU FPS : Y A-T-IL UNE DIFFERENCE ?

Cela peut arriver de se sentir en panique devant les innombrables tubes de produits solaires et de se retrouver incapable de trancher entre FPS, SPF ou encore IP. 

Au secours c’est quoi la différence ?

En réalité aucune. Si, en effet, nous sommes plus fréquemment confrontées à la version anglaise SPF (Sunburn Protection Factor), il existe aussi le sigle dans sa traduction française FPS (facteur de protection solaire) ou encore plus simple IP (indice de protection).

 

SPF : À QUOI ÇA SERT ?

Le SPF est l’indice qui représente le niveau de protection d’un produit. Plus il est élevé plus l’action de photoprotection est élevée. S’il bloque les UVB et empêche d’attraper des coups de soleil, il n’est pas pour autant une arme contre tous les méfaits des ultraviolets.

Il reste donc important de limiter la durée de vos expositions solaires et d’utiliser d’autres moyens de protection tels que le chapeau, les lunettes de soleil, les vêtements légers, etc.

 

COMMENT ÇA MARCHE  LE SPF ?